Bourse de recherche Jacques-de Champlain 2021

Pour soumettre votre projet, cliquez ici. La date limite de soumission des projets est le lundi 20 septembre 2021, 12 h.

L'AMUQ et la Fondation Jacques-de Champlain sont heureuses d'offrir chaque année une bourse de recherche de 5 000 $ sur les soins de réanimation cardiovasculaire.

La Fondation Jacques-de Champlain a été créée à la suite du décès du Dr Jacques de Champlain dû à un infarctus du myocarde le 15 juillet 2009. Il faisait alors une promenade à vélo en famille et n’a malheureusement pu bénéficier de soins préhospitaliers optimaux pour sa condition. Le Dr Jacques de Champlain était un médecin et chercheur émérite dans le domaine de l’hypertension artérielle. Durant sa carrière, il a publié plus de 500 articles dans les journaux scientifiques les plus réputés en plus de présenter ses travaux dans les congrès et rencontres scientifiques partout autour du monde. Il suivait régulièrement plus de 600 patients atteints d’hypertension. En 2003, il a été nommé professeur émérite de l’Université de Montréal. Le Dr Jacques de Champlain a reçu de nombreux prix et distinctions tout au long de sa carrière. Il a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 1997 et de l’Ordre national du Québec en 1999.

À qui s'adresse cette bourse ?

À tous les membres de l’AMUQ, en particulier les médecins résidents et chercheurs juniors intéressés par la recherche sur les soins de réanimation cardiovasculaire (RCR et défibrillation cardiaque) et souhaitant réaliser un projet de recherche au Québec et publier dans une revue scientifique avec évaluation par les pairs.

Bourse de recherche sur les soins de réanimation cardiovasculaire de la Fondation Jacques-de Champlain et de l'Association des médecins d'urgence du Québec (AMUQ)

  • Tout(e) candidat(e) doit être membre de l’AMUQ.
  • Le projet doit porter sur des aspects liés à l'avancement de la recherche sur les soins de réanimation cardiovasculaire (RCR et défibrillation cardiaque).
  • Le projet proposé doit avoir le potentiel d'être publié dans une revue scientifique avec évaluation par les pairs.
  • Le projet doit avoir un site ou des sites d’étude basés au Québec.
  • Les projets de recherches originaux (prospectifs ou rétrospectifs) seront préférés au revues systématiques ou méta-analyses. 
  • Les projets soumis par des médecins résidents ou des étudiante(e)s ont priorité. Elle ira ensuite aux chercheur(euse)s ayant moins d’expérience, puis aux plus expérimenté(e)s.
  • Les candidat(e)s résident(e)s en médecine doivent être supervisé(e)s par une personne qui a déjà une certaine expérience en recherche.
  • Une seule bourse de recherche totalisant 5000 $ est disponible chaque année.
  • Une seule bourse est attribuée par candidat et par projet de recherche.
  • Si aucun projet ne remplit les critères de recherche tel que déterminé par le comité de sélection, aucune bourse n'est attribuée.

Le montant de la bourse est versé en trois versements :

  • 1 500 $ remis aux lauréat(e)s après une courte présentation du projet sur affiche lors du Congrès scientifique de médecine d’urgence.
  • 1 500 $ lors de la présentation des résultats de la recherche dans le cadre d’une activité de formation médicale continue de l’AMUQ.
  • 2 000 $ lors de l'acceptation du projet pour publication.

Lauréat de la bourse Jacques-de Champlain 2020

Assessment of Canadian Public Automated External Defibrillator Registries
Laurence d’Amours, Daniel Negreanu, Valérie Homier

Background
Public automated external defibrillator (AED) registries aim to increase layperson defibrillation for victims of out of-hospital cardiac arrest (OHCA). This study aims to characterize Canadian AED registries and the process by which these databases are updated and used.


Methods
A survey was administered to representatives from each eligible AED registry. Collected data included information on registry management, AED validation process, linkage to emergency medical dispatch (EMD), and number of AEDs per registry. Three unregistered AEDs in each region were then located and registered into their respective registry. The primary endpoint was the proportion of AEDs that became visible in the registry within 1 month.


Results
Of the 9 Canadian provinces that have registries, 7 are provincial, while 2 contain smaller independent registries. The survey was completed by 90% of contacted registries. The number of AEDs per registry ranged from 27 to 443 per 100,000 persons. Five registries are managed by a provincial government, 5 use a standardized validation process, and 7 are linked to EMD. Of the 21 AEDs registered by our study personnel in 7/10 registries, 9 (43%) were made available to the public within 1 month of registration. Only 1 registry employed an AED validation process that included direct contact with AED managers.


Conclusions
Canadian public AED registries demonstrate significant differences in their governance and administrative processes. A majority of registries are integrated with EMD for OHCA, but not all registries use a standardized validation process to ensure accuracy of AED information submitted by the public.