Programme de soutien à la recherche

Pour soumettre votre projet, cliquez ici.

Chaque année, le programme de soutien à la recherche de l'AMUQ permet à deux chercheur(euse)s d'obtenir une bourse de 3 000 $.

LA DATE LIMITE EST LE 12 SEPTEMBRE 2022, 12 h.

• Tout(e) candidat(e) doit être membre de l’AMUQ.
• Le projet doit porter sur des aspects liés à la médecine d’urgence.
• Les projets dont le site d’étude est au Québec ont priorité.
• Les projets soumis par des résident(e)s en médecine ont priorité. Elle va ensuite aux chercheurs(euses) ayant moins d’expérience, puis aux plus expérimenté(e)s.
• Les candidat(e)s résident(e)s en médecine doivent être supervisé(e)s par une personne qui a déjà une certaine expérience en recherche.
• Le travail doit avoir été réalisé en majeure partie par la personne qui applique pour la bourse (de la conception jusqu’à la diffusion des résultats du projet).

L’attribution des bourses est soumise aux conditions suivantes : les résultats principaux de la recherche devront être présentés lors d’une prochaine activité de formation médicale continue de l’AMUQ sous forme d’affiche. De plus, lors de prochaines présentations ou publications, les chercheur(euse)s devront mentionner que leurs projets ont été réalisés grâce à une bourse de l’AMUQ. Vous pouvez obtenir le logo de l’AMUQ en communiquant avec Louis Fiset, agent de communication, à l’adresse [email protected].

Deux bourses de recherche de 3000 $ sont disponibles chaque année. Une seule bourse est attribuée par candidat(e) et par projet de recherche. Le montant de la bourse est versé en deux versements : 2000 $ remis aux lauréats lors de l’acceptation de leur projet par le jury de l’AMUQ et 1000 $, lors de la présentation des résultats de la recherche sur une affiche dans le cadre d’un Congrès scientifique de médecine d’urgence. Les projets gagnants seront publiés.

L’AMUQ se réserve le droit, selon la qualité des projets proposés, de n’offrir qu’une seule bourse, de ne pas en accorder ou encore de cesser les paiements d’une bourse déjà octroyée si un(e) candidat(e) ne respecte pas ses conditions d’attribution. De plus, les montants déjà remis pourraient être réclamés s’il est démontré qu’ils ont été utilisés de mauvaise foi ou pour des dépenses qui ne seraient pas liées au projet de recherche.