Libre opinion - La médecine familiale, spécialité, heurte les égo

11 février 2011 | par Louis Fiset

Pierre-François Gladu - Président de l'Association des jeunes médecins du Québec  
Le Devoir
Hier matin, on a eu droit dans ces pages à la poursuite de l'offensive de dénigrement qui a lieu depuis six mois contre la médecine familiale. Il faut comprendre que les médecins de famille ont été historiquement peu actifs dans les négociations avec le gouvernement, et que leur nouveau militantisme heurte de plein fouet des ego bien établis. D'où les sorties médiatiques du président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Gaétan Barrette, et les rumeurs de malaise diffus quant au nouveau statut de spécialité de la médecine familiale.
Pierre-François Gladu - Président de l'Association des jeunes médecins du Québec  

Hier matin, on a eu droit dans ces pages à la poursuite de l'offensive de dénigrement qui a lieu depuis six mois contre la médecine familiale. Il faut comprendre que les médecins de famille ont été historiquement peu actifs dans les négociations avec le gouvernement, et que leur nouveau militantisme heurte de plein fouet des ego bien établis. D'où les sorties médiatiques du président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, Gaétan Barrette, et les rumeurs de malaise diffus quant au nouveau statut de spécialité de la médecine familiale.

Ajouter le commentaire